Vie Quotidienne et Audition
une association pour mieux vivre l'audition au quotidien
Vous êtes ici:  Accueil ---  Audition des seniors
Des personnes âgées qui communiquent mieux

L’étude "Maintenir le lien social des personnes âgées malentendantes" a réalisé ses objectifs

 

  1.  permettre aux personnes âgées de conserver ou de retrouver des capacités de communication maintenant un lien social gratifiant ;
  2.  améliorer les conditions de travail des accompagnants ; 
  3. tester le matériel et son ergonomie pour en proposer l’amélioration

Le matériel utilisé a permis d’améliorer la communication, voire de la rétablir pour nombre de résidents des établissements participants au travail.

Etude - maintenir le lien social des personnes âgees malentendantes

Chez les personnes âgées qui vivent leurs dernières années en établissements (EHPAD, USLD...), cela s’accompagne souvent d’un repli sur soi, d’une vie relationnelle de plus en plus réduite... Ce rétrécissement du lien social est souvent la conjonction de plusieurs causes :

  • une malentendance (75% des plus de 75 ans sont touchés) même faible qui perturbe l’intelligibilité de la parole
  • une baisse de l’agilité mentale qui peut s’aggraver en troubles cognitifs
  • une diminution des capacités d’attention qui limite le temps disponible pour la communication
  • une fatigabilité qui limite l’énergie nécessaire à la compréhension
  • voire d’autres pathologies qui impactent le maintien du lien social.

Cette situation est trop souvent vécue comme une fatalité de fin de vie. Les professionnels sont souvent démunis, les familles désorientées ... et les personnes achèvent leur vie dans l’isolement sensoriel et relationnel.
Alors qu’il est possible de maintenir le lien social, voire de remettre en communication des personnes refermées sur elles-mêmes.

A partir des formations réalisées pour les personnels d’EHPAD, Vie Quotidienne et Audition a réalisé l’étude "maintenir le lien social chez les personnes âgées malentendantes" qui a apporté . 

Gain de confort auditif, meilleure accès au sens, maintien ou reconquête de la communication

  • En terme d’intelligibilité : sur 57 personnes, 13 ont eu un gain faible, 19 un gain réel, 22 un gain notable, voire très élevé.
  • Le bénéfice est maximum pour les personnes ayant une malentendance moyenne ou sévère.
  • Même les personnes à gain faible ont trouvé l’écoute au casque plus confortable, apportant une participation moins fatigante aux activités.
  • Il permet de dialoguer avec des personnes en repli sur soi.
  • Il permet aux personnes de mieux comprendre, de moins se fatiguer et de tenir leur attention plus longtemps.
  • En activité motrice (psychomotricien), le dispositif favorise l’attention et permet de mieux bouger.
  • Les infirmières l’utilisent pour des entretiens avec les personnes en difficulté de communication
  • Utilisé par une orthophoniste dans la prise en charge d’un syndrome parkinsonien, il a donné des résultats dès la 1° séance
  • Il a été proposé avec succès à des personnes n’ayant pas participé aux tests individuels.
  • Il est proposé lorsque les personnes reçoivent des visiteurs.
  • Et pour les résultats les plus spectaculaires, il a permis le retour en communication de personnes en repli sur elles-mêmes avec qui les professionnels ne pouvaient pas communiquer normalement.

Pour les professionnels, le dispositif a été plébiscité par sa simplicité d’utilisation, la satisfaction d’une meilleure communication et donc une amélioration relationnelle, et par une diminution de la fatigue (moins besoin d’élever la voix).

Vie Quotidienne et Audition propose aux professionnels et accompagnants du secteur des personnes âgées une démarche pour une meilleure communication.

Téléchargez la proposition de formation et de mise en place du dispositif de communication (format pdf)

Sur demande à Vie Quotidienne et audition vqa@l-ouie.fr, nous vous adresserons en fichiers pdf

  • le compte-rendu résumé de l’étude (10 pages)
  • le rapport d’étude complet (97 pages)

Si vous souhaitez recevoir la version imprimée du rapport complet, envoyez un chèque de 30 euros à

Vie quotidienne et audition - La Taurounié - 81390 Briatexte

 

Fiche technique de l’étude

  • Etude réalisée à l’USLD du Centre Hospitalier de Cahors (Lot) et dans les 4 EHPAD tarnais de Ages sans frontières (323 lits)
  • 57 participants (1 DCD au cours de l’étude) 
  • travail en lien avec l’école d’audioprothèse de Cahors et le service ORL du CHU Purpan (Toulouse)
  • avec le soutien de l’ARS Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénnées
  • étude financée par AGIR POUR L’AUDITION (http://www.agirpourlaudition.org)

 

Documents liés
PROPOSITIONS AUX EHPAD
PDF - 167 ko
 
Afficher une version imprimable de cet article    afficher une version imprimable de cet article
Dans la même rubrique :
-Audition et perte d’autonomie des personnes âgées
-Etude "maintenir le lien social chez les personnes âgées"
-Actions Audition Locale