Vie Quotidienne et Audition
une association pour mieux vivre l'audition au quotidien
Vous êtes ici:  Accueil ---  Prévention
Technoparade 2008 : un exemple de prévention
"TAKE NO RISK !" ESPACE PRÉVENTION DE LA TECHNOPARADE

Vie Quotidienne et audition a été sollicité pour participer à l’action de prévention organisée à Paris pour la technoparade 2008.

Cette action a été pilotée par Bruitparif, observatoire du bruit en Ile-de-France.

Autour de Bruitparif elle a regroupé le CIDB - Centre d’Information et de Documentation sur le Bruit, France ACouphènes et d’autres partenaires.

A l’occasion du 10e anniversaire de la Techno Parade le samedi 20 septembre 2008, Bruitparif et Technopol ont renouvelé l’expérience de l’an dernier sur la prévention des risques auditifs, en partenariat avec les associations spécialisées dans le bruit et les institutionnels (partenaires de l’opération). Cette année, l’accent a été mis plus particulièrement sur les risques d’acouphènes.

Le dispositif de prévention, élaboré autour du slogan « Take no risk », a cherché à encadrer l’environnement sonore de la Techno Parade et à sensibiliser les participants et les professionnels aux risques auditifs liés aux musiques amplifiées (concerts, discothèques, festivals), pour que l’écoute reste un plaisir.

L’objectif était double :

- diffuser les messages de prévention à grande échelle et toucher massivement les publics cibles (jeunes, public d’événements musicaux bruyants et professionnels) ;

- démontrer l’intérêt d’une gestion intégrée de la problématique des risques auditifs lors de l’organisation d’un tel événement avec la mise en œuvre de trois volets d’actions :

= limitation des niveaux sonores à la source via une démarche d’autocontrôle des chars participant au défilé ;

= documentation de l’impact sonore de la manifestation par l’intermédiaire de mesures réalisées en temps réel (mesures sur poteaux ou en façades de riverains le long du parcours et dosimétries individuelles de participants) ;

= sensibilisation et prévention des risques auditifs : montage et animation d’un espace prévention, diffusion des messages de prévention, distribution de bouchons d’oreilles, mise en place d’un numéro Indigo pour apporter aide et conseils aux personnes qui seraient inquiètes ou ressentiraient des troubles auditifs à l’issue de la Techno Parade.

Une enquête a été réalisée afin de connaître le niveau de connaissance du public de la Techno Parade sur les risques auditifs, en particulier les acouphènes, et sur les moyens de se protéger.

Tous les éléments sur la gestion du bruit lors de cette manifestation, et sur l’action de prévention, se trouve sur le site de BRUITPARIF.

Quel est l’utilité d’une telle action ? On peut effectivement s’interroger pour savoir si la présence d’un espace prévention ne cautionne pas la débauche de décibels, lorsqu’on constate que un char sur trois a copieusement dépassé le seuil de 105 décibels. Lorsqu’on voit des jeunes couples amener des nourrissons, et demander des bouchons d’oreille pour leur bébé, le niveau d’insconscience au risque est au zénith !

Notre action le jour de la technoparade a consisté tout l’après-midi à dialoguer avec les participants et à distribuer des bouchons d’oreilles (100 000 paires distribuées).

Selon l’approche, les réactions étaient variables :

= arriver en disant "protégez vos oreilles" en tendant des bouchons entrainait une réaction la plupart du temps passive ou négative. = arriver en disant "mettez des préservatifs dans vos oreilles" suscitait l’attention. Il état alors possible d’expliquer que l’on pouvait garder le plaisir de la musique tout en limitant le risque. Et dans la plupart des cas, les jeunes acceptaient les bouchons... ce qui ne veut pas dire qu’ils les mettaient...

Cette remarque sur l’approche montre bien qu’une prévention basée sur la seule mise en garde est inefficace, voire contre-productive. Quel que soit l’appréciation morale ou philosophique que l’on porte sur ce constat, il faut en tenir compte si l’on veut limiter la montée en puissance des troubles liés à l’écoute de la musique amplifiée.

Pour voir le diaporama de la journée, cliquez ICI

Bruitparif pilote au 1° semestre 2009 une autre campagne, de sensibilisation dans 20 lycées d’Ile de France "écoute mon lycée". Jérôme Goust y a participé en fromant les étudiants audioprothésistes du Cnam qui participent à l’opération (voir sur le site de Bruitparif).

BRUITPARIF

9, impasse Milord

75018 Paris

Tél. : 01 75 00 04 00

Fax : 01 75 00 04 01

www.bruitparif.fr

Email : contact@bruitparif.fr

Afficher une version imprimable de cet article    afficher une version imprimable de cet article
Dans la même rubrique :
-Prévention, Information, Sensibilisation